Retour sur la formation « Accueil et gestion du chien en CAARUD »

chien toxicomaneLe jeudi 23 mars 2017 à Montpellier, j’ai eu le plaisir d’animer la formation « Accueil et gestion du chien en Caarud », au sein d’Axess du groupe SOS.

Axess est un Centre d’Accueil et d’Accompagnement à la Réduction des risques pour Usagers de Drogues. Les usagers possédant fréquemment un ou plusieurs chiens, Axess accepte la présence des chiens et accueille donc dans son enceinte les maîtres et leur(s) compagnon(s).

La démarche d’Axess est très favorable, dans la mesure où elle ne discrimine pas cette partie du public, souvent stigmatisée à cause de l’animal. Rappelons à ce sujet qu’il existe encore trop peu de structures sociales acceptant la présence des chiens, et par conséquent ne prenant pas en compte la personne dans sa globalité.

Pour autant, accueillir jusqu’à 40 chiens par jour n’est tâche aisée, et des problématiques diverses apparaissent : nuisances sonores, déjections, rencontres entre chiens, circulation des usagers, positionnement des travailleurs sociaux etc…

Une réflexion en amont est nécessaire pour accueillir efficacement et en sécurité le binôme maître/chien. Cette réflexion porte autant sur l’organisation de l’accueil du chien, que sur la prévention des risques d’hygiène et de sécurité, les règles à instaurer pour une cohabitation pacifique entre humains et chiens.

La qualité de l’accueil passe également par une montée en compétence des équipes de travailleurs sociaux. C’est pour cette mission qu’Axess m’a sollicité.
 
médiation animale socialeJ’ai donc conçu et dispensé une journée de formation permettant à l’équipe :
-> D’acquérir des connaissances sur l’éthologie canine
-> De connaître les particularités de la relation homme-animal, notamment celle qui lie la personne en situation d’exclusion sociale et son chien
-> De développer de bonnes pratiques pour travailler en sécurité

Pour cette session, nous avons donc travaillé sur une mise en pratique en conditions réelles le matin, lors de l’accueil collectif. Tous les cas concrets rencontrés le matin ont permis de nourrir et illustrer des notions plus théoriques l’après-midi.
 
Je me suis régalée à accompagner mes stagiaires pendant toute cette journée. Quel plaisir d’observer qu’ils ont compris que l’animal constitue une formidable porte d’entrée pour entrer en contact et initier un lien de confiance avec des personnes en rupture sociale. 🙂